The Clarisse Sisters

Nouveautés

Karl ALLET: une rapsodie mauricienne!

En cette année 2018, nous souhaitions mettre en lumière notre ami Karl ALLET. Pour de nombreuses raisons! Enfin, pour trois principales:

Tout d’abord par ce qu’en 1986, alors accompagnées par notre papa (notre 1er impressario), il nous a donné notre premier contrat de chanteuses professionnelles. C’était à l’hôtel La Pirogue, dirigé déjà à l’époque par Andrew SLOME, où Karl était le responsable de l’animation. Il fut le premier à nous faire confiance…

Ensuite, car comme en attestent les photos ci-dessous, Karl symbolise parfaitement la grande période de l’animation hôtelière à Maurice. Il a été pour beaucoup d’artistes (musiciens et chanteurs) de notre génération (telle Jenny Mackay) un guide et il représente parfaitement les qualités mauriciennes tant appréciées par les touristes venant sur notre île pour la beauté de nos plages, mais aussi pour la qualité artistique dans nos hôtels: chanteur/crooner hors pair (sa version de  » What a Wonderful World  » de Louis ARMSTRONG restera dans les mémoires), musicien de talent et showman au large sourire. Une belle âme qui a marqué et continue de marquer de son talent des milliers de visiteurs et a contribué à faire de notre pays une destination musicale, tout autant que balnéaire. Un duétiste émérite, comme avec Shirley BASSEY (photo ci-dessous), lors d’un séjour à Maurice.

Enfin, car nous avons rencontré Karl a deux reprises cette année: en Juin chez nous pour notre anniversaire où il pris sa guitare (obligé!) et en Juillet, chez lui, pour lui présenter notre clip « Colors ». Mais c’est en ce mois de Novembre, que nous nous sommes rappelées d’où venait son inspiration originale et son talent artistique naturel. Avec la sortie en début du mois, du film biopic en hommage au chanteur de QUEEN : « BOHEMIAN RAPSODY« , nous souhaitions vous partager l’histoire unique de Karl ALLET qui croisa la route de Freddy MERCURY en Tanzanie, durant son enfance et sa scolarité.

Karl ALLET est né à Tabora (au milieu de la Tanzanie) au tout début des « 50ies ». Son papa ingénieur avait été envoyé dans ce pays qui, comme Maurice, faisait encore partie de l’Empire britannique. Il était scolarisé au St Joseph Convent School de Dar-es-Salaam. Ses parents fréquentaient la communauté expatriée des dominions britanniques, et c’est à ce moment que Karl (encore enfant) rencontra Freddy MERCURY (à l’époque Farrokh BULSARA), car Zanzibar était le lieux de villégiature préféré des week-ends pour expatriés de l’Empire Colonial résidents dans la capitale.

Une expérience formatrice fut aussi à la fin des années 50, d’aller assister à son premier concert, dans le stade de Dar-es-Salaam. La vedette du jour était Louis ARMSTRONG, en tournée en Afrique à l’invitation de l’ambassade des Etats Unis. Ce souvenir d’enfance a sans doute changé le destin de Karl, qui est sans conteste le meilleur ambassadeur de « Pops » à l’Ile Maurice.

Voulant faire carrière dans la musique en Europe, Karl décida d’abord de faire une halte de 3 semaines au pays en 1967. Il avait décidé d’aller en Hollande puis de rejoindre sa famille et ses amis en Angleterre. Il participa à un concours musical avec son premier groupe (composé de ses frères et soeurs), les « Blue Shadows ». Concours qu’il gagna. Puis, il fut pris à l’essai comme responsable de l’animation d’un hôtel, pour 15 jours. Il y restera 7 ans (au St Géran) et ne partit jamais vivre à Londres. Ensuite dans les années 80, il rejoindra la Pirogue pour diriger l’animation musicale de cet établissement emblématique de la côte ouest. Et c’est là que tout à débuté pour nous, en 1986. Merci Karl d’avoir été le tout premier Manager à nous donner notre chance!

Une vie au service de la musique. Une vie à défendre les artistes et à promouvoir son île. Un homme de goût au service des jolies femmes, surtout si elles sont chanteuses!

Un parcours commencé comme Freddy en Tanzanie, inspiré par le Jazz New Orleans du grand Louis!

Une rapsodie mauricienne…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *