The Clarisse Sisters

Belingo Faro

Belingo Faro est l’un des artistes les plus doués de sa génération. Pianiste réputé, c’est surtout un musicien complet qui n’hésite pas à bousculer les genres et les convictions. Belingo Faro a débuté en musique dans le giron familial. Son père jouait du violon et ses frères jouaient dans un groupe. Il y avait toujours un instrument qui traînait à portée de main. Vu son jeune âge, Belingo n’avait pas le droit d’y toucher. Mais lui s’obstine et finit par s’essayer à tout : guitare, basse, batterie et clavier, qui deviendra son instrument de prédilection.

Belingo Faro va rencontrer Ernest Wiehe et fait rapidement partie de sa formation. L’ancien professeur de la Berklee School of Music à Boston, transmet son savoir-faire à Belingo, et fonde ainsi la première formation Jazz de l’Ile Maurice.

Par la suite, Belingo Faro se met à composer. Il s’intéresse surtout à la rythmique Séga et à son mariage avec le jazz. Il est d’ailleurs probablement l’un des premiers à s’aventurer sur cette voie. Dans la foulée, il constitue un trio. Il joue du clavier et se fait accompagner par Linley Marthe à la basse et Momo Manancourt à la batterie. Trois copains, trois musiciens hors pair qui font forte impression, c’est le trio Mogolé. Suivront plusieurs autres aventures : au sein du groupe Zemoga ou de Néo Fusion.

Après avoir travaillé à Dubaï pendant 7 ans, ainsi qu’en Malaisie, jouant dans des hôtels très hauts de gamme, il rentre à Maurice en 2007, et se lance dans l’enregistrement de ses propres compositions. Une trilogie est envisagée, dont les deux premiers albums sont sortis en 2008 et 2013.

Compositeur, arrangeur, orchestrateur, Belingo FARO a été impliqué depuis Juillet 2013 dans le projet d’album KALEIDOSCOPE ! En tant que Directeur Musical, il a mis son grand talent, son expertise de multi-instrumentiste et son savoir faire incomparable à Maurice, dans le développement de 11 des 13 titres de l’album. Dès le départ, Annick, Dominique et Véronique se sont tournées vers Belingo FARO pour donner corps à ce premier album, en tant que véritable héritier d’Ernest WIEHE et d’un Jazz Mauricien de qualité et surtout comme ami partageant la même sensibilité artistique et humaniste.

 

<  Retour à The Clarisse Sisters